Point Barre – Des Bouteilles à l’Amère

Finistère

À partir de

10.50 

TTC

Une cuvée qui met un point d’honneur au duo emblématiques du cru de Clohars Carnoët : la Kermerrien (amère) et la Dous Moan (douce-amère).

Le seul nez vous met l’eau à la bouche avec sa note fumée si spécifique qui enrobe les fruits rôtis.

La bouche est doucereuse, ample et chaleureuse vous ramenant au coin de la cheminée en saison hivernale. La tension et ses tannins fondus viennent faire vibrer vos papilles sur la durée.

Accord : Harengs fumés – Glace Gwell et pêche rôties au miel de thym

Degré d’alcool : 6.2%

Rupture de stock

Isabelle Richard et Marc Frocrain

Dans un petit coin de paradis situé entre les ports de Doëlan et du Pouldu, sur la commune de Clohars Carnoët, Marc Frocrain et Isabelle Richard ont créé en 2015 la ferme cidricole “Des Bouteilles à l’Amère”.

Ayant des racines paysannes dans d’autres régions (Bourgogne, Berry, Jura), Marc et Isabelle ont d’abord exercé d’autres métiers et pas mal bourlingué, avant de “tomber dans les pommes” à la suite d’un coup de cœur pour l’histoire locale qui a fait resurgir leur goût prononcé pour les fermentations et l’expression du terroir. Au point de troquer le vin pour le cidre.

S’appuyant sur ce que Patrick Gourlay leur a transmis lors d’un compagnonnage d’un an, mais aussi de leurs racines et inspirations multiples, ils ont à cœur de mettre en valeur la typicité des cidres du pays de Quimperlé et de Clohars Carnoët autant que de leur redonner une place en gastronomie.

Les pommes sont ramassées à la main et à maturité, dans leurs vergers situés entre terre et mer (Clohars Carnoët et Quimperlé). Les sols sont travaillés sans traitement ni désherbant chimique de synthèse. Les fermentations, effectuées exclusivement au moyen de levures de terroir, sont volontairement lentes.

Les cidres, qu’ils soient traditionnels (cidre de Pays), ou plus contemporains (cuvées spéciales), ainsi que les jus et eaux de vie, ont une personnalité exceptionnelle.

Nos autres suggestions